Renard

Pourquoi les renards vivent-ils dans les villes ?
À cause de l’abondance de nourriture. Pour le bien des renards, il est important de ne pas les nourrir. Si on leur « sert » pratiquement la nourriture, ils perdent leur prudence naturelle face à l’homme.

Il ne faut pas toucher les renards !
Ils pourraient transporter des maladies (la rage, l’échino-coccose). D’ailleurs, il est aussi important de laver des fruits et des légumes qu’on cueillerait dans les bois ou un verger pour éviter une infection. Mais pas de panique : ces maladies sont très rares en Suisse !

Sais-tu comment le renard chasse des rongeurs ?
Il pratique le « mulotage », c’est-à-dire qu’il saute à pieds joints et retombe pattes en avant sur sa proie.

Est-ce que tu connais la différence entre un terrier de renard et celui d’un blaireau ?
Le terrier du renard et le terrier du blaireau se ressemblent beaucoup. En revanche, une distinction est que le terrier du blaireau est beaucoup plus ordonné que celui du renard. Le terrier du blaireau peut aussi être plus grand et plus complexe. Les renards reprennent parfois les terriers des blaireaux.

Je sais ...

… que le renard vit en famille : le mâle et la femelle, ainsi que la portée née en printemps. Les jeunes renardeaux deviennent des adultes à l’âge de dix mois (dès la fin de l’été) et quittent ainsi le terrier familial.
… que le pelage d’été du renard est différent de celui d’hiver : comme nous, il se revête de son manteau d’hiver : il a des poils de jarre (comme une couverture continue), ainsi que des poils de bourre – poils plus courts et denses (comme un duvet).
… que de plus en plus de renards se plaisent à vivre en ville du fait d’un accès facile à une nourriture fort variée ! Ils peuvent alors se nourrir des restes de nourriture de nos poubelles, de notre compost, voire même de la nourriture pour chat laissée dans le jardin ! Ils s’aident d’ailleurs beaucoup de leur odorat (et de leur ouïe) pour rechercher de la nourriture !
… que le renard est rusé, car il a une excellente capacité d’adaptation. Il est capable de vivre dans les forêts les plus retirées, comme en pleine ville (par exemple dans la ville de Zurich).